“Les femmes doivent réduire leur stress afin de prévenir les crises cardiaques.”

Dr. Suzanne Steinbaum

Le nouveau rapport de la Fondation des maladies du cœur vise à faire la lumière sur les inégalités entre les sexes dans le système de santé canadien. Les Canadiennes ‘souffrent et meurent inutilement de maladies cardiaques’.

“Le rapport ‘Ms. Understood’ explique que, comparées aux hommes, les femmes ne sont pas aussi bien étudiées, diagnostiquées, traitées et soutenues. Ce qui est vraiment troublant pour beaucoup d’entre nous, c’est que chez les femmes de moins de 60 ans, les taux de maladies cardiaques et de décès augmentent.”

– Dre Paula Harvey, chef de la division de cardiologie du Women’s College Hospital 1

Get The Report

L’éducation est la première étape pour que les femmes

puissent reconnaître les symptômes de stress cardiaque les plus courants :

Symptômes plus légers sans douleur thoracique

• oApparition soudaine de faiblesse, d’essoufflement, de nausées ou de vomissements, d’indigestion, de fatigue, de douleurs
• Malaise dans le dos, la poitrine, les bras, le cou ou la mâchoire

Douleur thoracique et crise cardiaque:

• Les femmes sont moins susceptibles de ressentir des douleurs à la poitrine, mais la majorité en souffre encore

• Les femmes plus jeunes sont moins susceptibles d’avoir des douleurs à la poitrine

• L’angine de poitrine est plus susceptible d’être le premier signe de coronaropathie chez les femmes (par opposition à une crise cardiaque chez les hommes)

“Je pense que si vous demandez à la femme moyenne quelle est sa principale préoccupation en matière de santé, c’est probablement la crainte de mourir d’un cancer du sein, ce qui ne revient pas à minimiser cela. Mais les femmes sont cinq fois plus susceptibles de mourir d’une maladie cardiovasculaire. C’est une cause majeure de mortalité féminine.”

Dre Karin Humphries, directrice scientifique du B.C. Centre for Improved Cardiovascular Health.

The Importance of Prevention for Heart Disease:

The American Heart Association’s preferred approach to prevention is to lessen the risk factors. Research sponsored by the National Institutes of Health found that Transcendental Meditation practice reduces heart disease and stroke by 48%—and no other meditation technique has been found to produce such an effect.

According to a 2013 American Heart Association statement (4), Transcendental Meditation is the only meditation practice shown to reduce high blood pressure and may be considered in clinical practice for the prevention and treatment of hypertension. This reduction may be associated with substantially reduced rates of death, heart attack and stroke. This form of meditation has proven itself to be strongly associated with cardiovascular health.

Effets de la MT sur la santé cardiaque

Les trois choses les plus importantes que les femmes puissent faire pour leur cœur, selon la Dre Steinbaum : « Je dirais qu’une alimentation très saine et l’exercice physique sont de loin les meilleurs médicaments. Et il est essentiel d’avoir un moyen de réduire le stress. » Pour réduire le stress, la Dre Steinbaum recommande la technique de Méditation Transcendantale. Au début, sa recommandation était basée sur les recherches sur la MT.

“Je dis à mes patients que nous devons traiter ce stress accablant qui les affecte, et que cette technique (la Méditation Transcendantale) est fondée sur des données probantes ayant démontré qu’elle réduit la tension artérielle, les crises cardiaques et les AVC de 48 % », déclare-t-elle. « L’American Heart Association la recommande comme l’outil de gestion du stress le plus efficace pour réduire l’hypertension.”

Do you have a TM story or experience that you wish to share? Writing and sharing your personal story can be a deep experience for the storyteller as well as for our readers.

* Send me txt messages from TM for Women.
* Receive emails from TM for Women.