La douleur physique, sous une forme ou une autre, est un fléau pour chacun d’entre nous à un moment ou un autre de notre vie, en particulier lorsque nous vieillissons. Elle peut restreindre notre capacité à gagner notre vie ou à prendre soin de notre famille, perturber notre sommeil, limiter nos activités de loisirs, créer du stress, de l’anxiété et de la dépression et nous priver notre joie de vivre. Il est donc toujours utile de trouver de nouvelles façons de gérer la douleur.

Des études sur la technique de la Méditation Transcendantale révèlent son efficacité dans la gestion de la douleur.

Ted Danson, star de la télévision et producteur trouve la MT très efficace pour gérer sa douleur. Il a des poussées d’arthrite et trouve que la MT régulière est une clé pour gérer cette douleur. “La vie devient plus compliquée et plus stressante à mesure que l’on vieillit. Je ne trouve plus [la MT] amusante et intéressante – je la trouve salvatrice.”

La MT est un moyen naturel et efficace de gérer la douleur par soi-même. Elle soigne à la fois le corps et l’esprit et ne nécessite pas l’intervention d’un médecin ou d’un thérapeute qualifié. Une fois que vous avez appris à méditer correctement et sans effort auprès d’un professeur de MT certifié dans le cadre d’un cours de 4 jours, il vous suffit de pratiquer la technique par vous-même. par la suite un suivi d’une série de réunions gratuites sont à votre disposition pour garantir le succès.

Comment la MT affecte-t-elle notre expérience de la douleur?

En 1970, le premier article de recherche sur la MT a montré que la technique donne au corps un état de repos profond. L’auteur a constaté que pendant la Méditation Transcendantale, la consommation d’oxygène et le rythme cardiaque diminuaient, la résistance de la peau augmentait et l’électroencéphalogramme montrait des changements spécifiques dans certaines fréquences des ondes cérébrales. Tout cela indiquant un état unique de vigilance au repos dans le corps que l’on ne trouve pas en état de veille, de rêve ou de sommeil. Ce repos profond, tout simplement, permet au corps de se soigner et de se réparer, ce qui peut contribuer à réduire les douleurs chroniques.

D’autres études menées au cours de plusieurs décennies ont montré des effets plus subtils du repos profond de la MT sur notre réponse physiologique et psychologique à la douleur:

En 1977, une étude a révélé que le plasma chimique phénylalanine augmente pendant la pratique de la technique de Méditation Transcendantale, alors que les chercheurs n’ont constaté aucun changement pendant la relaxation ordinaire. La phénylalanine a des effets antidouleur et antidépresseur sur la physiologie.

En 1981, une étude a révélé que les pratiquants de la technique de Méditation Transcendantale montraient moins de détresse associée à l’expérience d’une douleur expérimentale aiguë que les sujets témoins non-méditants. Les rapports du groupe de MT sur l’intensité de la douleur perçue n’étaient pas significativement différents de ceux du groupe de contrôle. Cependant, le groupe de MT a rapporté significativement moins de détresse associée à l’expérience de la douleur expérimentale aiguë que le groupe de contrôle.

Et en 2006, une recherche a conclu que les méditants à long terme (pratiquant la Méditation Transcendantale pendant 30 ans) présentaient une réponse cérébrale à la douleur de 40-50% inférieure à celle des témoins sains. De plus, lorsque les témoins ont ensuite appris et pratiqué la Méditation Transcendantale pendant cinq mois, leurs réponses cérébrales à la douleur ont également diminué de 40 à 50 %. Les auteurs ont conclu que la Méditation Transcendantale pouvait réduire la réponse du cerveau à la douleur parce qu’elle produit un état physiologique capable de modifier divers types de douleur. Au fil du temps, elle réduit l’anxiété caractéristique, améliore la réactivité au stress et diminue la détresse liée à la douleur aiguë.

Selon Orme-Johnson, auteur principal de l’étude de 2006, Des recherches antérieures indiquent que la Méditation Transcendantale crée une vision plus équilibrée de la vie et une plus grande équanimité dans la réaction au stress. Cette étude suggère qu’il ne s’agit pas seulement d’un changement d’attitude, mais d’un changement fondamental dans le fonctionnement du cerveau.”

La douleur fait partie de l’expérience de nombreuses personnes. Statistique Canada rapporte qu’à tout moment, 25 % des Canadiens de plus de 15 ans souffrent de douleurs chroniques. La Méditation Transcendantale est une modalité alternative qui peut s’ajouter aux traitements existants de la douleur et contribuer à améliorer la qualité de vie de milliers de Canadiens.

Robert Keith Wallace. Physiological Effects of Transcendental Meditation. Science, 27 Mar 1970: Vol. 167, Issue 3926, pp. 1751-1754

Jevning R, Pirkle H, Wilson AF. Behavioral alteration of plasma phenylalanine concentration. Physiology and Behavior, 1977 19(5):611-614

Mills WW, Farrow JT. The Transcendental Meditation technique and acute experimental pain. Psychosomatic Medicine, 1981 43(2):157-164

Neuroimaging of meditation’s effect on brain reactivity to pain. Orme-Johnson, David W.; Schneider, Robert H.; Son, Young D.; More. NeuroReport. 17(12):1359-1363, August 21, 2006.